Le blog de bea-ba-bordeaux-mexico.com

Robe à ma façon...

28 Octobre 2014, 10:57am

Publié par bea

Robe à ma façon...

Robe aux multiples influences !

 

La première : la petite robe vue et revue sur les blogs féminins, la petite Ba&sh, vue ici et là.

2- Souvenirs d'enfance, de robes qui tournaient...

3- Des modèles japonais vus et revus, patron de départ pris là :

Robe à ma façon...

Patron impeccable pour les emmanchures, le décolleté, j'ai rajouté des pinces poitrine, et le dos est arrondi, le devant légèrement incurvé pour donner le mouvement suivant :

Robe à ma façon...

Ca fait du bien des vacances pour se poser de vraies questions essentielles...

Robe à ma façon...

Du coup, pour  la jupe, il suffit de couper deux rectangles, en les taillant un plus haut pour le devant, plus creusé pour le dos... Suis-je claire ? Pas très sûre...

Dans tous les cas, petite viscose achetés sur le marché St-Michel, une journée de travail et le tour est joué, restait à trouver la mercerie, fil et biais et le tour était joué !

Robe à ma façon...
Robe à ma façon...

Ne restait plus qu'à profiter de la légèreté du modèle et du temps magnifique de ces vacances...

Bonne semaine à tous et toutes, avec ou sans soleil !

Bea

Voir les commentaires

Un air de rentrée...

15 Septembre 2014, 10:35am

Publié par bea

Oui, la rentrée est passée...

Et avec le beau temps pas vraiment envie de passer aux couleurs de l'automne et pourtant, il va arriver celui-là, et si on ne profite pas de lui, les premiers froids vont vite arriver !

Alors une petite robe vite faite pour cette fin de semaine :

Un air de rentrée...

Encore un modéle tout simple, quoi qu'un peu plus compliqué que le top flower !

Manches et encolure croisée en plus...

 

Un air de rentrée...

La difficulté qui se répète ?

Pour les couturières chevronnées c'est un jeu d'enfant, pour les débutantes, un bon exercice de précision...

La jupe froncée !

Un air de rentrée...

Quelques heures de couture et le tour est joué !

Un petit top dessous et des tennis en toile, la tenue idéale pour premières journées d'automne, non ?

Un air de rentrée...

Bonne semaine ensoleillée, une de plus !

Béa

Voir les commentaires

Coucou Lola !

7 Septembre 2014, 13:55pm

Publié par bea

Un petit coucou à Lola d'outre-Atlantique !

En cette semaine de rentrée, un petit travail de couture à partir d'un haut fait par Lola...

Coucou Lola !

Une robe un peu-beaucoup monacale...

J'ai seulement cousu une jupe au top siglé Lola Argemi !

Coucou Lola !

La forme du haut est simple, pour mettre en valeur les petits dessins...

Coucou Lola !

Des petits clins d'oeil de l'univers poétique de Lola

Coucou Lola !

Lola est créatrice, dessinatrice à Mexico.

Son univers est fait de rêves, il faut bien ça pour commencer cette nouvelle année scolaire, plein de jolis rêves et de fantaisie...

Coucou Lola !

Des cages pour mettre des bouts de papiers qui prennent vie...

A nous d'imaginer la notre (de Vie !) et surtout d'éviter la cage !

Bonne semaine à tous et toutes avec ou sans rentrée des classes...

Bea

Voir les commentaires

Le jeu des ombres

31 Août 2014, 09:56am

Publié par bea

Le jeu des ombres, un livre de Louise Erdrich, Livre de Poche, avril 2014, paru chez Albin Michel en 2012 et aux Etats-Unis en 2010 !

Le jeu des ombres

Une famille presque ordinaire, trois enfants, deux chiens, Gil, papa peintre et Irène, mère historienne et modèle.

Un artiste peut-il utliser le corps de sa femme pour élaborer son oeuvre ?

Sa femme est le sujet d'une série de portraits, elle est magnifiée, avilie...

Comment fait-elle pour accepter que son corps soit utilisé, mis à nu de cette façon?

Louise Erdrich démontrer la force de la peinture que l'on ne peut qu'imaginer à partir de ses mots. On a presque envie d'aller chercher sur la tolle des oeuvres de Gil...

Mais que cherche Gil ? Argent, gloire, reconnaissance ?

Le jeu des ombres

L'auteur est une des figure majeure de la littérature des natifs des Etats-Unis, les Amérindiens, massacrés puis mis en réserve et aujourd'hui, avec l'argent des casinos, une nouvelle ére a commencé pour eux. Depuis peu. Ils peuvent faire entendre leurs voix.

Et quelles voix !

Celles d'hommes et de femmes qui trouvent ou retrouvent une place sur leurs terres...

Ce livre apprend beaucoup sur l'Amérique des origines, avec Irène, nous nous enfonçons dans une histoire faite de mensonges, de rêves. Elle est héritière de cette histoire des Indiens d'Amérique. Gil, fils d'une brève liaison d'une Blanche et d'un Indien, est à la recherche des ses origines paternelles.

Irène est, en quelque sorte, une porte vers le monde Indien, son amour, la mère de ses enfants, le sujet principal de ses toiles. Objet d'amour et de haine à la fois.

 

Le talent de Louise Erdrich ne s'arrête pas à l'évocation de sa communauté d'origine, non, elle pose des questions à chacun de nous, sa littérature est universelle.

S'il est beaucoup question d'art dans ce livre, la famille est l'autre grand sujet. L'amour, la passion, la violence dans le couple, comment vivent les enfants entre deux parents "monstres" dans le sens d'"extraordinaire".

Avec cette histoire de deux journaux intimes tenus par Irène, elle dévoile une histoire complexe d'une relation entre deux passionnés, la manipulation d'une femme sujet/objet de son mari...

Violence, alcool, amour, enfants, cuisine, tout se mêlent et reflètent une vie qui n'est pas vraiment ordinaire mais qui veut se couler dans une vie "normale"...

Du début à la fin, le lecteur est tenu par la curiosité, une tempête se prépare et comme à chaque fois, il y a des disparitions, des êtres abimés...

Le jeu des ombres ?

Un jeu d'enfants spontané, je marche sur ton ombre et tu as perdu !

Qui n'a pas joué à ce jeu ?

Le jeu des ombres

Un livre touchant, plein de grace, de finesse et de fureur.

Merci aux éditions du Livre de Poche pour leur confiance, là, je suis un peu en retard... lecture de juillet !

Mais l'été passe si vite...

Bonne lecture à tous et toutes avec ou sans plage...

Béa

Voir les commentaires

Presque la mer ?

26 Août 2014, 12:51pm

Publié par bea

Presque la mer ?

Envie de mer, de ciel bleu, de chaleur !

Obligée d'aller dans mes archives pour trouver un peu d'été.

Photos de juin d'un livre très prometteur avec sa couverture et un titre très évocateur et curieux.

Presque la mer.

Ca veut dire quoi ?

Nous sommes à la mer ou pas !

Presque la mer ?

Un auteur, Jérôme Attal que je ne connais pas et une maison d'édition, Hugo Roman, également inconnue !

C'est l'esprit vacances qui domine alors c'est l'occasion de faire des découvertes.

Et puis, ce livre a été conseillé par ma libraire et j'ai tendance à avoir une totale confiance dans ses avis.

Alors, il n'y a plus qu'à...

Presque la mer ?

... qu'à trouver un endroit tranquille, en accord avec le thème du roman pour commencer la lecture... c'est presque l'océan à cet endroit !

Presque la mer ?

Perdue dans le bleu de la mer, je me retrouve avec une jeune Louise, habitante de Patelin, venue tenter sa chance à Paris, casting pour une émission esprit Nouvelle Star, The Voice... la tension, l'espoir, la désillusion... dans les premières pages... Chapitre suivant, Frédéric, jeune interne, finit ses études, réfléchit à sa vie amoureuse, professionnelle.

Un peu plus loin, une réunion pour trouver une solution. Patelin connaît une grave crise, le médecin part en retraite et le village perdu au milieu de nulle part ne peut rester sans docteur.

Paco, facteur et beau-père de Louise, doux rêveur, trouve une solution pour attirer un jeune médecin : faire croire que Patelin est situé en bord de mer.

A partir de là, évitez de penser de façon logique, ne cherchez pas à comprendre pourquoi-comment, aujourd'hui, un médecin n'aurait pas l'idée de chercher sur une carte où se trouve le village où il veut partir travailler.

Non.

Entrer dans une histoire c'est admettre pour vrai tout ce que dit l'auteur. C'est bien là, la magie de l'écriture. Alors, prête pour vous embarquez dans cette aventure épique ? Comme peut-on transformer un village rural en village maritime ?

C'est que nos Patelinois en ont des idées, un village proche de Bordeaux, avec ses gentils et son méchant. Et puis un village de campagne où il y a un restaurant japonais, tenu par des Japonais, tout est possible !

 

Livre lu en juillet et rappelé à mes bons souvenirs par un petit article de Clés août-sept. !

 

Presque la mer ?

"Le rire médecin", c'est tout à fait ça ! 

Cette histoire est bien une farce, complètement abracadantesque, elle amuse et questionne à la fois sur l'amour, les choix de vie, etc.

Mais tout en légèreté, c'est l'été que diable !

Là aussi, on croirait une farce quand on voit le ciel... mais il va bien finir par arriver ce coquin, il a jusqu'au 20 septembre pour se rattrapper...

Bonne lecture à tous et toutes.

 

Bea

Voir les commentaires

Flower Power

20 Août 2014, 20:26pm

Publié par bea

Encore et toujours, il est question du "Pouvoir des Fleurs" !

Ca tombe bien, j'avais des bouts de tissus fleuris qui traînaient parmi tant d'autres...

Flower Power

Et ce n'est pas moi qui proclame le retour ou plutôt le maintien du Flower Power...

Article Clés de l'actualité, août-septembre 2014

Article Clés de l'actualité, août-septembre 2014

Ce top ? Une histoire de rectangles froncés... 4 !

Deux pour le volant, deux pour le corps, juste une petite découpe pour les bras...

Et un petit biais, de tissu différent, en guise de bretelles.... avec des fleurs of course... restons avec des brins d'anglais tant qu'à faire... c'est que cette histoire de petites fleurs, ça ressemble assez bien au Liberty ! 

Flower Power

Il faut bien reconnaître que se saisir de la mode pour donner libre cours ses goûts, c'est trop facile et surtout très agréable...

Au départ, ce haut était pour Ba, et puis... je l'ai adopté !

Détournement de petit haut...

Flower Power

Tant que nous y sommes, restons en "mode commode" avec les sandales monacales...

Parfois, suivre les tendances est un jeu d'enfant !

Ou presque.

 

Et vous ?

Vous êtes pour les fleurs ? Pour les nus-pieds sortis des couvents ?

 

Bonne fin des vacances ou bonne reprise pour les plus courageux-courageuses !

Bea

Voir les commentaires

Livre de plage : Le collier rouge.

19 Août 2014, 22:59pm

Publié par bea

Le collier rouge de Jean-Christophe Rufin, chez Gallimard, d'avril 2014.

Livre de plage : Le collier rouge.

Faut-il présenter l'auteur ?

French Doctor... écrivain... diplomate... académicien...

J'ai eu la chance de lire son premier roman L'Abyssin, en 1997, et depuis je suis restée fidèle à cet auteur !

Ainsi quand j'ai vu ce dernier livre en librairie, je n'ai fait que lire la quatrième de couverture pour me convaincre de le lire.

Livre de plage : Le collier rouge.

Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité

Livre de plage : Le collier rouge.

Un petit roman par son nombre de pages, oui, mais le thème abordé est si vaste, la fidélité...

Une qualité requise en amour mais pas seulement. Un attachement qui peut exiger obéissance, et avec la guerre en toile de fond, on peut s'attendre à du grandiose.

Pourquoi les hommes acceptent-ils d'aller à la guerre ?

Comment réagissent-ils face aux atrocités commises au nom des Etats ?

Difficile de parler de ce livre, le titre "Le collier rouge" est si j'ose dire le fil "rouge" de l'intrigue.

Que reproche-t-on à ce héros de guerre ?

Quelle est l'histoire de cette femme, paysanne un peu trop instruite ?

Pourquoi le juge veut-il minimiser le délit commis ?

Voici les trois questions "directrices", pas possible de vous en dire plus, par peur de dévoiler...

 

Livre de plage : Le collier rouge.

Et pour finir, deux images qui respirent la sérénité d'un temps de paix. En ces temps un peu bousculés par les nouvelles internationales, un espace beau et simple à la fois...

Je dois dire que j'ai hésité, mettre ces images ou bien celles de cartes postales de la guerre 14-18...

Livre de plage : Le collier rouge.

Et face à ce paysage de paix, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée aux soldats de la Grande Guerre. Des hommes d'ici, comme de partout en France, se sont sacrifiés sur les champs de Verdun, Vimy...

Merci à Jean-Christophe Rufin pour tous ces hommes et pour ce moment.

Bonne lecture sur la plage ou pas ! 

 

Bea

Voir les commentaires

Retour du livre de plage : L'élixir d'amour

13 Août 2014, 20:41pm

Publié par bea

Titre du dernier livre d'Eric-Emmanuel Schmitt !

Retour du livre de plage : L'élixir d'amour

Ce n'est pas un auteur que j'affectionne particulièrement mais je le lis souvent tout de même !

Et je dois dire, qu'il est parfait pour la plage, tout comme l'était La femme au miroir, il y a un an, déjà.

Alors petit livre de 156 pages, lu en 2 heures.

Trop forte ?

Non !

Curieuse, c'est tout.

Et le roman n'est qu'une suite de lettres entre deux anciens amants qui échangent autour de la question : pourquoi tombons-nous amoureux, existe-t-il une potion magique ?

 

Retour du livre de plage : L'élixir d'amour

L'homme, Adam, est psychanalyste à Paris.

La femme, Louise, juriste à Montréal où elle vient d'emménager suite à leur rupture.

C'est lui qui désire rester amis et continuer une relation épistolaire.

A un moment, il y a une petite évocation des Liaisons dangereuses auxquelles on ne peut éviter de penser, mais n'est pas Choderlos de Laclos qui veut. 

Eric-Emmanuel Schmitt reste dans l'amusement, la légèreté, tout en restant dans le sérieux. Ecriture leste et maîtrisée, là aussi n'est pas Eric-Emmanuel Schmitt qui veut.

Cet échange de lettres donne l'occasion à chacun d'exposer sa vision de l'amour.

Pour Adam, l'homme :

Les hommes font l'amour pour jouir, pas pour dire qu'ils aiment.

Le temps n'est pas l'allié de l'amour, il ne favorise que l'amitié.

Les femmes aiment parler d'amour, les hommes le font.

Que peut répondre une femme ?

Pourquoi les hommes donnent-ils toujours l'impression de mépriser celles qu'ils désirent ?

On peut être maître de ce que l'on pense, jamais de ce que l'on ressent.

Vous trouvez ces assertions "faciles" ?

Peut-être, mais elles sont l'occasion, peut-être, d'échanger points de vue avec un homme ou entre amies justement. Et la plage est un lieu qui se prête bien à ce genre de conversations futiles et si importantes à la fois.

Pour finir avec une touche positive, la petite touche qui peut surprendre c'est l'intervention d'une jeune Canadienne. Occasion de confronter deux visions de l'amour par deux femmes issues de deux mondes.

Louise résume ainsi une des différences culturelles entre les deux femmes, Européenne et Nord-Américaine :

A tes yeux, le succès consiste à conquérir ; aux miens, à conserver. Quelle différence !
Qui a tort ? Qui a raison ?
Aucune de nous deux.
L'amour échappe à la logique, n'appartenant ni aux raisonnements, ni aux preuves, ni à la réalité : il relève du choix personnel.

Cette dernière phrase me donne envie de clore ce billet.

Mais avant, il faut savoir que le titre est inspiré d'un opéra créé en 1832 par Gaetano Donizeti, MIlan.

Un jeune homme achète un élixir d'amour qui se révèle être du vin de Bordeaux...

Je vous laisse découvrir celui du roman...

Et l'amour est comme le ciel du moment, parfois lumineux et clair, à d'autres, un peu...

Retour du livre de plage : L'élixir d'amour

... compliqué ou pas, je vous souhaite de bonnes lectures à la plage ou pas !

Bea

Voir les commentaires

Le camion qui livre est à Arcachon...

30 Juillet 2014, 08:47am

Publié par bea

Le camion qui livre des livres de poche est bien arrivé à Arcachon, et voici la preuve en images...

Le camion qui livre est à Arcachon...

Un salon, un camion rempli de livres de poche, sélection et vente assurées par la Librairie bleue d'Arcachon...

Le camion qui livre est à Arcachon...

Une belle journée avec ciel bleu et vent sur le bassin, pour le plus grand plaisir des voiliers...

Le camion qui livre est à Arcachon...

Camion présent demain sur la jetée Thiers puis au Moulleau ce jeudi, avant de reprendre la route pour...

Le camion qui livre est à Arcachon...

Bonne lecture à tous et toutes avec ou sans plage...

Bea

Voir les commentaires

Le camion qui livre est arrivé !!!

29 Juillet 2014, 15:16pm

Publié par bea

Il est arrivé où ?

Place Thiers, sous les drapeaux noir-jaune et blanc

Le camion qui livre est arrivé !!!

A Arcachon où le camion va rester trois jours.

 

Le camion qui livre est arrivé !!!

Il va rester deux jours sur la place Thiers : 29 et 30 juillet, puis le 31 déplacement vers la jetée du Moulleau... avant de poursuivre ses aventures sur les plages de France...

Vous pouvez vous rendre voir les équipes du Livre de Poche et de la Librairie Génarale d'Arcachon, de 10h à 21h. 

Tout le monde vous attend et en plus, il fait beau pour profiter de la plage après avoir choisi son livre...

Le camion qui livre est arrivé !!!

Ce soir, je vous parle de mon coup de coeur de la semaine ! Et du camion...

Bonne journée avec ou sans plage...

Béa

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog